fr fr fr en us es es pt br de de Asia Asia EU EU









Bref apperçu pour comprendre rapidement de quoi il s’agit

Avant de débuter, la seule chose que vous devez savoir c'est que l’air chaud monte (car il est plus léger que l’air environnant) et donc forcément que l’air froid descend (car il est plus dense que l'air qui est à la température ambiante).

- cette animation vous expliquera le principe de fonctionnement d’une cheminée solaire Fichier SWF : l’ouvrir avec Internet Explorer (0.1Mo)

- regardez ce film de 3.1 min de la Société Enviromission !
Fichier WMV : l’ouvrir avec BSplayer (7Mo)

- découvrez dans cet article scientifique les principes physiques et les équations mathématiques qui décrivent la puissance et le rendement de ces cheminées solaires
Fichier PDF de 0.1Mo

Voila : la partie la plus difficile de la tâche a été accomplie !
Maintenant vous pouvez poursuivre votre visite de ce site www.tour-solaire.fr et découvrir les différents types de réacteurs météorologiques : cheminées solaires, tours énérgétiques, vortex…
Randibo, un projet Margotweb
Mais dans quelle catégorie d’énergies renouvelables entrent les « cheminées solaires » ?
Les réacteurs météorologiques utilisent l’énergie solaire thermique, c’est à dire la chaleur du soleil ! Parfois on le classe "mixte" éolien-thermique, car c'est du vent (artificiel) qui fait trourner les turbines qui vont produire de l'électricité.

Il existe principalement quatre façons d'utiliser directement l'énergie solaire : la photosynthèse, le photovoltaïque, la thermique et la thermodynamique.
Photosynthèse : les arbres, les plantes et tous les végétaux transforment la lumière en consommant du gaz carbonique CO2, pour produire de l’oxygène O2 et de la biomasse (bois, feuilles, fruits, racines, humus, matière organique).
Solaire photovoltaïque : le panneau photovoltaïque transforme directement l'énergie du soleil en électricité grace à des semi-conducteurs, généralement du silicium.
Solaire thermique : utilisé à l'échelle domestique pour chauffer une veranda, l'eau sanitaire (chauffe-eau), les aliments (four solaire), ou pour le chauffage de la maison, etc. Par exemple le chauffe-eau solaire chauffe l'eau grâce à un tuyau d'eau qui passe dans un panneau solaire noir captant la chaleur du soleil. Il y a 2 familles : les capteurs plans (fluide passant dans un serpentin sous une vitre) il sont peu coûteux mais ne fonctionnent qu'en été. Les collecteurs à tubes sous vides (un fluide caloporteur circule à l'intérieur d'un double tube sous vide). Le vide étant le meilleur isolant, ils fonctionnent aussi bien en été qu'en hivers mais ils sont plus honéreux. Dans la même catégorie il y a les puits provencaux ou puits canadiens qui pemettent de créer un flux d’air à l’intérieur d’un bâtiment afin de tempérer celui-ci.
Les centrales solaires à effet de cheminée ou Réacteurs Météorologiques : c’est de cela dont il s’agit dans ce site internet www.tour-solaire.fr : des serres au sol réchauffent l'air où est créé un vent artificiel qui fera tourner des turbines au bas d’une grande cheminée.
Solaire à concentration thermodynamique : c’est une technologie complètement différente du photovoltaïque. Des miroirs concentrent l’énergie solaire vers un tube contenant un fluide qui chauffe. La chaleur obtenue permet de former de la vapeur d’eau qui entraine une turbine couplée à un alternateur et de l´électricité est ainsi produite.

Il existe plusieurs types de systèmes collecteurs à concentration : miroir parabolique (dish) concentant la chaleur vers un moteur Stirling couplé à un alternateur ; miroirs cylindro-paraboliques ; miroirs de fresnel et systèmes avec des centaines d’héliostats qui concentrent l'énergie solaire sur une chaudière unique située sur une tour centrale contenant des sels fondus, etc.



La concentration du rayonnement solaire sur un seul foyer permet d'atteindre des températures élevées. Cela rend possible le réchauffement de fluides caloporteurs, en général de l'huile ou des sels fondus, dans une gamme de température allant de 250 à 2000 °C, avec un bon rendement. Des réservoirs de chaleur (réservoirs de sels fondus) peuvent être utilisés pour stocker de la chaleur durant la journée afin d’actionner les turbines pendant la nuit ou bien lors de pics de consommation.



Il existe quatre grandes classes de technologies solaires à concentration : les miroirs cylindro-paraboliques, les centrales solaires à tour, les dish-Stirling (ou cuvette Stirling, un miroir parabolique alimentant le moteur Stirling) et le Fresnel linéaire.

Réacteurs Météorologiques
Margotweb